Blog de Damien Deshayes

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 3 décembre 2014

Création de Terra Nova


Terra Nova, pour orchestre d’harmonie, sera créée le samedi 13 décembre 2014 à 20h30 au Théâtre Au Fil de l’Eau (Pantin) par l’Orchestre d’Harmonie de Pantin, dirigé par Laurent Langard.

Initialement commandée par un orchestre qui n’a pas pu l’interpréter pour des raisons logistiques, cette pièce a été écrite en 2013 juste après Catharsis, en un seul mois, alors qu’il m’avait fallu onze mois pour écrire la précédente. Malgré sa simplicité, elle est en quelque sorte l’aboutissement de mes interrogations artistiques et personnelles : elle témoigne d’une vision plus optimiste de l’avenir après la « catharsis ».

Le titre de la pièce est un titre à tiroirs qui traduit plusieurs de mes obsessions. La partition est ainsi introduite par une citation de l’Apocalypse (« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu ») qu’on peut interpréter de diverses façons : une lecture métaphysique (la renaissance spirituelle), une lecture écologique (l’espoir d’une régénération) ou une lecture plus littérale (la découverte d’une nouvelle terre).

Les répétitions sont très prometteuses : je suis impatient d’entendre le résultat. En attendant le concert - auquel vous serez présents je l’espère :-D - vous pouvez lire la partition ici ou écouter la maquette sur soundcloud.

Détails du concert

13 décembre 2014 - 20H30 - Théâtre du Fil de l'Eau - 20 Rue de Delizy, 93500 Pantin
Entrée libre

Programme
• Lulu Suite : Rondo - Alban Berg 
• L'Italienne à Alger - Gioachino Rossini 
• Star Wars Trilogy (5 mvts) - John Williams 
• Pie Jesu - Gabriel Fauré 
• Terra Nova - Damien Deshayes 
• Escenas de los Aztecas - James Barnes 
• Walking in the Air (The Snowman) - Howard Blake

mardi 28 octobre 2014

Crime of Passion (GUM / Cezame)


Nouvelle parution chez Green United Music / Cezame Music Agency avec l'un de mes titres, Stalker 2 !



mercredi 15 octobre 2014

Création de Catharsis: la vidéo!



lundi 6 octobre 2014

Catharsis



Entrée libre!

jeudi 2 octobre 2014

"Long Live New York"



Cet été, j'ai eu le grand plaisir de travailler sur un très beau film d'animation publicitaire réalisé par le réalisateur oscarisé Laurent Witz, produit par l'agence Young & Rubicam et mis en musique par François Rousselot, que je remercie pour sa confiance. Sur ce projet, j'ai préparé et supervisé les enregistrements et la post-production musique, ainsi qu'interprété la partie de piano.

L'orchestre est celui de la Radio Nationale de Macédoine. J'ai enregistré le piano comme d'habitude au Studio Kadence avec Jean Marnay à la console.

Le mixage musique a été effectué par Marc Gueroult.



dimanche 21 septembre 2014

La Compagnie Vijaya



Vijaya

La Compagnie Vijaya est une belle aventure théâtrale à laquelle je suis très honoré de pouvoir participer désormais! La démarche artistique de cette jeune compagnie fondée par Charlène Feres, qui combine arts et spiritualité, est en effet totalement en accord avec ma sensibilité et mes valeurs!

Deux très beaux projets sont d'ores et déjà en préparation: "La Cendre des Jours" et "Du Domaine des Murmures".

Plus d'informations bientôt!

mercredi 3 septembre 2014

Plots & Puzzles (GUM / Cezame)


Une nouvelle parution chez Green United Music / Cezame Music Agency avec l'un de mes titres !
 


dimanche 13 juillet 2014

Typologie des processus de composition


Dans une série documentaire de l’IRCAM consacrée à l’analyse des processus de création musicale (un sujet passionnant au demeurant), l’un des responsables de l’institution, Nicolas Donin, distingue chez les compositeurs deux grandes manières de travailler :

  1. La Planification synoptique
  2. L’Idéation heuristique

Malgré leur appellation très pompeuse, ces concepts académiques traduisent deux réalités distinctes que chacun de nous a certainement pu expérimenter dans sa pratique créative – quel que soit le domaine dans lequel il évolue d’ailleurs.

  • Dans la planification synoptique, le compositeur construit d’abord un plan plus ou moins élaboré de l’œuvre afin qu’il serve de cadre à la composition.
  • Dans l’idéation heuristique, le compositeur travaille d’abord sur des éléments musicaux et ses variations afin d’en déduire la forme de l’œuvre.

Dans le premier cas, les éléments musicaux découlent de la forme générale de l’œuvre alors que dans le second cas, la forme générale de l’œuvre découle au contraire des éléments musicaux. 

Du moins si j’ai bien compris la distinction faite par Nicolas Donin…

Dans les opéras, les œuvres à programme ou les musiques de film, la forme est déjà imposée par le texte, la dramaturgie ou le montage : il me semble donc que la planification synoptique s’impose nécessairement, ou du moins, domine le processus créatif. Nicolas Donin explique que les tenants de la musique spectrale comme Grisey ont plutôt tendance à avoir recours à la planification synoptique, ce qui à mon sens se comprend très bien compte tenu du matériau de base. Les travaux préparatoires des compositeurs qui ont recours à cette méthode révèlent avant tout une profusion de plans en tout genre.

En revanche, l’idéation heuristique me paraît plus facilement praticable dans la musique pure thématique qui n’obéit pas à des structures conventionnelles comme la forme sonate (dans ce dernier cas, le plan est nécessairement imposé). J’imagine ainsi que Bach utilisait plus volontiers l’idéation heuristique dans ses fugues. Les esquisses des compositeurs qui ont recours à cette technique de création montreraient plutôt un travail sur des éléments musicaux épars et leurs variations, la structure générale de l’œuvre étant décidée a posteriori ou au fur et à mesure de l’élaboration.

Cette distinction m’intéresse énormément car non seulement elle me paraît très vraie mais elle met parfaitement en lumière le dilemme méthodologique auquel je suis confronté depuis plusieurs années. 

Personnellement, je suis passé par trois stades : l’élaboration chronologique au fil de l’inspiration (une troisième « technique » plus erratique que l’on utilise en général en début de carrière :-D ), un semblant de planification synoptique (à l’exception d’œuvres brèves fondées sur une seule idée comme Tribute ou Monument Valley), puis l’idéation heuristique qui est aujourd’hui ma méthode dominante, sans être pour autant définitive : mon dilemme est en effet d’arriver à avoir une grande richesse d’élaboration d’un même matériau de base tout en l’intégrant dans un plan dramaturgique très construit qui ne dépend pas de ce matériau mais n’exclut pas une interdépendance avec lui.

Lire la suite...

vendredi 13 juin 2014

"A Globe Itself Infolding" de Samy Moussa


Samy Moussa, que je connais depuis de nombreuses années maintenant, m'a demandé de regarder sur Medici.tv sa dernière création pour orgue et orchestre, "A Globe Itself Infolding", dirigée par Kent Nagano.

Lorsqu'on est soi même compositeur et qu'un ami, dont on a suivi la carrière depuis le tout début, présente sa pièce, une sorte de distance se crée parfois qui empêche d'être happé complètement et l'on a plus de mal à faire abstraction de ce que l'on sait de son auteur.

Or, pour une fois, j'ai été totalement pris par surprise. A Globe Itself Infolding est une pièce hypnotique et poignante qui m'a littéralement emporté au bout de quelques secondes... au point où je n'hésiterais pas du tout à parler de chef d'oeuvre. Quelques minutes auparavant, la création de Saariaho (dont je suis pourtant un fan absolu) ne m'a absolument pas convaincu; la pièce de Samy fait preuve à mon sens d'une meilleure compréhension de l'orgue, qu'il intègre parfaitement à l'orchestre.

Alors qu'il vient d'avoir trente ans, Samy Moussa, qui est aussi chef d'orchestre, a déjà une grande carrière devant lui. Publié par Durand, il a été lauréat du prix Ernst Von Siemens, a écrit deux opéras, et parmi ses commanditaires, on trouve les noms prestigieux de Pierre Boulez et Kent Nagano.

A Globe Itself Infolding me semble une pièce charnière dans sa carrière, et il est fort probable à mon avis qu'un grand compositeur soit né avec celle-ci.

Je suis donc très heureux de vous la faire découvrir!


mardi 10 juin 2014

"Momentum" pour piano



Cette pièce créée à Courbevoie le 24 mai 2014 (la création japonaise aura lieu le 27 juillet 2014) a été enregistrée le 5 juin 2014 au Studio Kadence. Le pianiste était Alexandre Benéteau et l'ingénieur son, Jean Marnay.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger la partition à cette adresse.



- page 1 de 36